Sion: frémissement automnal aux Iles

Imprimer

Allée de peupliers rectiligne

feuilles jaunies qui jonchent le sol

complainte des vagues

sur les berges délaissées

de la gouille lassive

les passants arpentent

les pelouses mouchetées de rouille

le soleil plonge entre les branches

des hêtres et des érables

les massifs de fleurs séchées

regardent mourir la saison

la brise dépose à nos regards

le frémissement d'un paysage automnal

 

Lien permanent Catégories : Culture, poésie, Région 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.