10/10/2012

Rhône éternel

Les dunes de sable blanc

sur les berges du Rhône

Les frênes et les saules d'argent

qui parlent de lumières vert pâle

dans les flexions du ciel

Les obsidiennes et les serpentines

qui vibrent

dans les cavernes de tes rêves

Le fleuve défait ses laines

La campagne déroule un jour blême

au creux de tes reins

Au fond de tes yeux

des vagues d'éternité

qui me rejettent au loin

gonflant  des voiles de de lin blanc

 

17:19 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.