15/10/2012

Première neige

Une aile de perdrix

s'est posée

sur la montagne dénudée

poudre de vie

sauvage appartenance

à l'hiver naissant

Dans l'écluse

des eaux forestières

chante une douce lumière

Mon âme plane

tranquille

sur le flanc de la vallée

Elle rejoint les océans lointains

et leurs écumes buissonnantes

20:20 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.