02/01/2013

Voyages lointains

Etangs figés

corps des roseaux 

pris dans les glaces

lumière vitrifiée

j'attends et regarde

patiemment

près de la clairière

le vent s'est déposé

dans le limon de la berge

la résine des jours

nous offre des voyages lointains

15:52 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.