Amants

Imprimer

Prairies humides

roselières en éveil

le vent bruisse

de mille murmures

le canal est ivre

de lumières vagabondes

les amants se sont enlacés

près de la clairière

au son des vagues douces

du lac  endormi

Lien permanent Catégories : Culture, Nature, poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.