Séparation

Imprimer

Les bouquets de lumière

jetés dans la rivière

les fragments de ciel

noyés dans tes yeux

ne restent que les pleurs

pour sonner l'heure de la séparation

celle de l'ultime respiration

alors que le vent

vient se perdre

dans les branches des peupliers

 

Lien permanent Catégories : Culture, Nature, poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.