07/07/2013

Pelouses alpines

Mousse humide et lichen vert anis 

soldanelles et renoncules barbues

la pelouse alpine déroule ses tapis de lumières

Traquets motteux et trarins des aulnes

dans les baies d'églantiers

plus bas

les vols s'enchaînent

et explosent l'espace

Sur l'arête effilée

la neige a suspendu ses lambeaux

y restent les algues rouges

le sang des névés 

Sur les hauteurs

l'air vibre de mille énergies

le temps s'est figé

dans les entrailles du glacier

 

16:03 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.