01/08/2013

Instant d'argile

Des formes m'habitent

pyramidales ou horizontales

tantôt la montagne blanche

tantôt le glacier millénaire

mémoires ouvertes

respirations cosmiques

Dans l'immobilité du pierrier

je trouve les âmes sereines

des proches d'antan

des linaires fragiles des asters violets

brillent dans la lumière minérale

il fait bon

au centre de l'instant d'argile

15:09 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.