Chasse et mort

Imprimer

Montagnes argentées

dans le matin blanc

sautes du vent sur l'arête sommitale

solitude dans les espaces

des hautes forêts

près des alpages

poudreries de septembre

une détonation

un affaissement

comme un souffle en-deçä de la clairière

la chasse est ouverte

 la mort rôde

une présence morbide

 dans le silence des hauts pâturages

Lien permanent Catégories : Culture, poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.