22/09/2013

Sous-bois d'automne

Dans les sous-bois d'automne

des niches de lumières discrètes

des boudoirs où s'endormir paisiblement

des plages où la mort glisse derrière

les dunes de sable blond

des sentes solitaires

qui s'enlacent

dans l'envers du jour

des prairies rousses

où courent les chevreuils traqués

des pierriers figés

dans l'immobilité minérale

des présences dansantes

des voix en forme d'écharpes

autour de tes poignets blancs

et tes cheveux mouillés

qui tombent dans mes mains tremblantes

 

 

22:12 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.