28/11/2013

Aube silencieuse

Le jour s'est levé

embrasement des verrous glaciaires

des arêtes feutrées de nuit

le jour s'appuie contre le ciel

un flamand rose

se tient debout

seul au milieu de la roseraie

les secrets de nos étreintes

dorment encore dans la clairière

près du fleuve

des litanies

vertes et silencieuses

l'envol de l'abeille

retient mon souffle

09:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.