30/12/2013

En-haut

Le silence bleu

tendu

sur l'azur silencieux

le vent chanteur

dégrafant

les nuages blancs

la neige

au creux des alpages

scintillante et fragile

et tes paroles

comme lumière verticale

en-haut de la colline

près des arolles verts

17:29 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.