06/01/2014

Prière

Lee moine prie

sa voix sage et fragile

tendre discrète

coule dans la voûte

de l'église

comme une lueur éternelle

un filet d'eau dans l'herbe roussie de l'automne

la courbure d'un roseau dans le marais

 

17:54 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.