04/03/2014

Cimetière

Dans le cimetière

les lierres fous

les saules pleureurs qui

laissent tomber leurs tresses

jusque sur le gravillon

les dalles de granit

les fleurs fanées

les présence ssouterraines

les temps en-allés

la mémoire brisée

la brise folle

qui chante dans la nuit

et le silence lunaire sur la fontaine de marbre

 

09:45 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.