23/09/2014

Souffle vivant

Les tilleuls et les peupliers jaunissent

sur le sol humide

des feuilles brisées

la musique de la rivière

se love dans ta mélancolie

les mots s'envolent

lucioles magiques

un souffle vivant

parcourt la pinède

là-bas

dans les divagations de Finges

le Rhône emporte mes cendres

17:22 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.