23/11/2014

Réveil

L'écriture fluide

verte et penchée

 des peupliers

fragmente la plaine

de géométries étonnantes

j'y inscris

mes déambulations et

mes quêtes

perdu dans la fraîcheur

du pays qui se réveille

19:28 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.