02/03/2015

Vents sauvages

J'avance dans la vallée

dallage de marbre et de granit

écharpe de brume

feu suspendu

au milieu de la maison de pierre

Les cieux me conduisent

au centre du jour

dans les vibrations des forêts astrales

je marche en boîtant

penché sur ce temps qui m'engloutit

proche des ruisseaux de mousse

pris dans la nacelle des vents sauvages

17:41 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.