05/05/2015

Du Rhône à Zofleux

Les aulnes et  les cyprès

se sont chargés de pollen

Près du Rhône

l'air est moite

après la pluie fine de l'après-midi

A Zofleux

les mésanges glissent

près des frises

du balcon

Dans le pré

les primevères balancent

leurs calices jaunes et fragiles

le transistor crache

des mélodies des années septante

les sorbiers et les merisiers

recueillent nos regards

paupières légères

d'un jour de printemps pluvieux

peut-être un dernier souffle

de la vallée dans un gosier de grive

16:51 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.