Saints de glace

Imprimer

Souffles neigeux de mai

les crocus et leurs yeux bleus

 respirent discrètement

dans le pré du matin

le chat sort de la grange

les paupières encore lourdes de sommeil

les églantiers sont couverts d'une fine poudre perlée

le silence et ses fragiles fougères

prient

en harmonie avec le bisse qui renaît lentement

les saints de glace sont bien vivants

 

Lien permanent Catégories : Culture, poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.