16/06/2015

Confession forestière

Scansion verticale

la forêt d'épicéas

recouvre les contreforts de la vallée

dessine  en vert et noir

les hauteurs du ciel

les écureuils et les geais

habitent sous-bois et espaces déassemblés

le vent court sur la couronne des mélèzes

douce voix de l'après-midi

confession silencieuse

qui me repose et me soulage...

14:55 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.