20/07/2015

Lac d'altitude

L'oiseau de paradis se perd dans les roches

le monticole fouaille l'écorce gris-bleu

des pins couchés

l'épeire  son duvet feutré

se faufilent dans les éboulis

le cirque glaciaire

enferme un silence vert

 limon et de limaille

au creux de mon coeur

 

11:00 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.