01/08/2015

Plus clair

Des voix emplissent l'espace

des souvenirs volent sur les falaises blanches

une mer emportée défait la nuit

la mémoire des clairières

les forêts sauvages

peuplent mon demi-sommeil

le vent se brise sur les volets de bois

au mayen tout devient plus clair

12:13 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.