Obscurité naissante

Imprimer

Lumière frisante

la couronne des mélèzes s allume

les épilobes dansent au milieu

des fougères sauvages

le ciel myosotis ouvre ses allees

les murailles de pierres seches

filent dans l alpage esseule

le silence se nourrit de secrets

de chair et de sang

dans les entrailles de la brise

voguent les esprits d hier

et de demain

 cadastre d étoiles de sources

et de pierrier

je me laisse emporter par l obscurité naissante

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.