08/12/2015

Dans ma tête un ruisseau

Sur les dunes gorgées de soleil

l'inflorescence de de la neige

la proximité de l'éternité

le jour qui se lève

sur ses jambes tremblantes

le vent qui tourne

dans ma tête

et puis

le ruisseau

à l'écume blanche

qui disperse

les mots quotidiens

ceux de la vie et de l'espérance

14:12 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.