28/12/2015

Verts comme l'espérance

Vagues d'anémones et de gentianes le ciel m'emporte dans ses voyages sur la mer vagabonde et mendiante le pic-épeiche rythme le temps ralenti de cette après-midi de décembre à la clairière des puits d'ombre et des ruisseaux d'eau noire les mots chantent dans la verticalité des épicéas la lumière brûle de mille feux sur la mousse des messages verts et tendres comme l'espérance

15:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.