08/01/2016

Plan-du-fou à Siviez Nendaz

p

Le sentier grimpe vers les espaces dégagés du Plan du Fou, un autel végétal à même le ciel d'hosties immaculées, sur les hauts de Siviez.
L'ancolie fragile, la renoncule au bleu délicat, les linaires blanches couvrent la prairie embaumée, l'orchis vanillé enveloppe mon corps et mon âme, le vent du Nord prend d'assaut l'arête herbeuse.
 
Les tétras-lyres fouettent l'air, dérangés par nos présences soudaines, une écriture d'ailes noires dans l'air vif.
 
Vibrations légères, à Plan du Fou d'étranges silhouettes dansent, perdues dans les les paumes de mains invisibles, portées par une musique blanche.
Peut-être de graciles jeunes filles, non loin du paradis, peut-être l'âme de revenants égarés entre passé et présent, dans les allées de souvenirs et de souffrances aériennes...
Et puis, une averse de papillons et de lucioles, la brise d'un voyage dans cette contrée étrange, pour assister à la naissance de paysages improbables

18:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.