11/03/2016

Voyage lointain

Je pense aux arts premiers

vents océaniens et africains

les masques et les statuettes stylisées

les embruns de Gauguin

les à plats de couleurs posées à même l'espace

les femmes à la peau nue

nonchalantes dans la verdure

parfums végétaux

les cuisses mouillées d'eaux vertes et luisantes

les cheveux d'ébène

les pirogues dormant sur le sable

le soleil cerclant les silhouettes des baigneurs

les architectures géométriques des sous-bois

et les palmiers diffusant  leur clarté aérienne

je te regarde

les pieds dans le sable

les yeux posés sur la mer éclatante

tout près de l'éternité

tendre et boisée

20:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.