25/03/2016

Ciel de Vendredi-saint

Dans mon ciel intérieur

les vols fluides des grives

les paroles retournées des sorciers

les ailes mouchetées de l'aurore

l'âme noire des puits dans le désert

les paupières closes des rivières endormies

le corps allongé des fleurs sauvages

au seuil de l'obscurité

la marche lente des chevaux

devant le corbillard solitaire

et puis peut-être les vagues ondulées des vergers

les pétales nacrés des abricotiers blancs

la Résurrection silencieuse

sur la colline

au seuil du départ

après la croix ensanglantée

le souffle divin traverse mon âme et mon corps

17:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.