19/05/2016

Majorque valdemossa en mai

Les oliviers silencieux

sur la colline embrasee

A l'horizon palma

Dans l'immobilité vesperale

la nuit lentement tombe sur les cypres

Les rives lunaires

me jettent dans la cosmogonie

des etoiles

je m'endors sur les berges

de tes rêves calmement

 

 

21:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.