14/06/2016

Rêve diurne

L'herbe ondulante 

dans l'eau verte du canal

le souffle chaud de la lumière solaire

les peupliers effilés

rêvent d'orgues magiques

je marche 

patiemment lentement

sur les marges du jour

 

22:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.