19/06/2016

Corbeaux noirs

L'œil de la chouette-effraie

le jour en haillons

il pleut des larmes de verre

dans ton cœur en fusion

les champs de blé d'or

accueillent la lumière divine

soleil et orage

les corbeaux noirs

tournent sur ma tête

 contraste saisissant

09:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.