18/07/2016

Hymne du matin blanc

Le pic mar rythme le coteau

de ses battements clairs

dans l'écorce des charmes

et des chênes

naissent des musiques de crypte

dans les rognures de ciel argenté

les coups d'ailes du faucon pèlerin

la tapisserie des vents  nomades

vibre de mille pulsations colorées

chante l'hymne de la résilience

au matin blanc

source vivante dans la mousse verte

16:36 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.