10/09/2016

Jardin intérieur

Les cèdres du liban

sur la pelouse humide du matin

les pins maritimes qui découpent

ĺ´horizon ouaté

le séquoia qui s'élève

comme prière d'encens

j´entends respirer

  • le jardin de ta demeure

23:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.