Tinos la sauvage

Imprimer

Roches basaltiques

perdues dans la solitude

des dolines

vignes abandonnées

courant sur la terre ocre

pierrailles rouillées

dans la prairie desséchées

Les hibiscus chantent

ma douleur

l'icône de la sainte Vierge de Tinos

me lave de mes souffrances

de mes errances

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.