21/09/2016

Tinos île de vent

Roches basaltiques perdues

dans la solitude des dolines

vignes abandonnées

courant sur la terre ocre

pierrailles chaudes

moutons et chèvres 

aux côtés saillantes

le vent flûte entre les herbes

de thym et de romarin

l'eau tressaille

comme essaim d'abeilles

sur l'infini

de la lumière blanche

je t'attends

près de la Vierge de Tinos

19:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.