Après la mort

Imprimer

Après la mort

rivé à la lumière forestière

je serai murmure de l'eau

sur les lichens et sous la mousse

une brise légère dans les épicéas

le regard de la biche aussi clair

que la neige scintillante

le sang séché d'une myrtille écrasée

le silence d'argent du pierrier

à l'aube naissante

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.