12/08/2017

Moto Mosses

Le vent sauvage

les rideaux d'aubépine

la route bordée de feuillus

la moto file dans le paysage

de l'après- midi fraîche et vivante

le temps s'est fait douce mélodie

et brume lactée

aux portes de mon âme silencieuse

22:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.