01/10/2017

Mort subite

La forêt d'octobre

comme une table de résonance

avec des sons doux ronds et chauds

la course du chevreuil apeuré

le vitrail vert bouteille des épicéas

et puis

tout à coup

une détonation

le chasseur

' l'odeur du sang chaud

la mort s'est arrêtée là

les yeux vitreux

 n'ont pas eu le temps

de se fermer

 

18:33 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |