11/10/2017

Octobre en contrepoint

Mes pas hésitants

sur les feuilles gaufrées

qui jonchent l'avenue

les platanes dévêtus

crucifiés dans le ciel d'octobre

la bise qui soulève

les nattes tombantes

du saule pleureur

l'errance ébouriffée

des massifs de chrysanthèmes

la Toussaint approche

les âmes des défunts

flottent  nonchalamment

dans l'air bleu des cimetières

les anges nous appellent

par nôtre prénom

les fantômes sortent

des bois

avides de souvenirs

de chairs

et de vertes prairies

une eau claire

envahit tes yeux

Résurrection

20:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |