10/02/2018

Rendez-vous

Le sifflement de la bise

dans les branches nues

du cognassier

le givre qui a surpris les roseaux

dans la nuit silencieuse

j’entends tes pas de chatte

qui feutrent le silence

le sommeil se love

au creux de l’absence

les rêves enfantent

des étoiles d’or

des rives de sable blanc

la mort la naissance

se donnent rendez-vous 

 

02:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.