02/06/2018

Procession

Le vent sauvage

sur tes épaules nues

le parfum de jasmin

dans tes cheveux

les reposoirs et leurs bouquets

de couleurs chamarrées

la fluidité des jours

le printemps

lentement

rejoint l'été

 

00:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.