02/08/2018

Effacement de soi

Dans les hautes futaies

de la verte forêt

un cri étouffé

la chouette effraie

écrit sa nuit

une âme est passée

en un souffle léger

effacement de soi

 

00:15 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.