14/08/2018

Instant plein

Dans le cliquetis des blés mûrs

coquelicots et bleuets

déclinent

leurs vives lumières

Dans le ciel marbré

des cheveux d’anges

emportent

nos rêves fous

La brise est fraîche

au soir tombant

Je te regarde dormir

dans la plénitude

du crépuscule

08:56 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.