18/09/2018

Fine luciole

Silence

 blanc

ton absence

est brûlante

et profonde

une déchirure violente

dans l’épaisseur du jour

une fracture latente

dans ce monde

et son soleil blanc

un enfer

quand la terre

cède sous nos pas 

et  que la lumière

n’est plus que

fine luciole

 

 

20:49 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |