Zénith et vitrail

Imprimer

Forêt de mélèzes

dans la faïence automnale

poussière d’or et de rouille

sur les feuilles des sorbiers

sédiments de mélancolie

rivés au foehn tourbillonant

la musique est flûtée

qui fait danser

le zénith du jour

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.