Plein les bras

Imprimer

Le fleuve gris sépulcre

emporte

dans le matin pluvieux

des brassées d’hortensias

et de regrets défunts

les souvenirs

ont une couleur bleu lavande

la saison avance

métronome et froide

des amours fous

plein les bras

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.