Gel printanier

Imprimer

Chant profond

lourd et rocailleux

couloir émotionnel

ivre et coupant

l’orage gronde

le jour tarde à venir

paradoxe antithèse effondrement

l’espérance s’effile

avec la mort

d’un pétale d’abricotier

dans le gel printanier

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.