En devenir

Imprimer

Les prés en fauche

cueillent mon regard

à l’aube naissante

le soleil est de paille

les blés mûrissent

tes pas

sur le sentier

dansent

dans la brise poudreuse

je serre

dans la paume de mes mains

une lumière vivante

en devenir

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.