Solitude de novembre

Imprimer

Ciel ouaté

poussiéreux

de pollen et de plancton

réunit Léman et Jura

Le lac se découpe

en mille lames 

d'azur et d'argent

Sa voix d'aigue marine

nous conte 

des voyages improbables

La brise emporte

le soleil au loin

Novembre souffle

ses notes de givre

sur la saison

de la solitude blanche

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.