La forêt voyage en moi

Imprimer

La forêt

et ses piliers

de porphyre

à la peau rugueuse

entrouve le ciel

élève nos regards

élague la lumière

je m’y glisse

déflore l’obscurité

et son poids de secrets entravés

la forêt et ses lances dressées

vers le soleil

soutient des tentures berbères

le voyage est en elle

 dans le monde

la forêt descend en moi

me désaltère

et m’éclaire de l’intérieur

je voyage en elle

dans la pluralité

de ses fûts de clarté

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.